Zoom sur les pompes à chaleur et leurs avantages

pompe chaleur

Un environnement confortable joue un rôle essentiel dans la façon dont nous passons nos journées, et l’un des moyens d’y parvenir consiste à utiliser les climatiseurs et les pompes à chaleur. Nous connaissons tous très bien les climatiseurs, mais la plupart des gens ne savent pas qu’un climatiseur est également un type spécifique de pompe à chaleur et il existe de nombreux autres systèmes qui peuvent être utilisés dans le même but de chauffer ou de refroidir votre maison.

À l’heure actuelle, nous ne pouvons tout simplement pas nous passer d’un chauffage et d’un refroidissement appropriés. Il est fondamental de penser au contrôle de la température lors de la conception de bâtiments résidentiels ou commerciaux. Malheureusement, cela présente un inconvénient car ces exigences peuvent entraîner une énorme empreinte énergétique. Bien que certains climatiseurs puissent consommer de l’énergie, il existe diverses formes de chauffage et de climatisation qui peuvent être bénéfiques pour créer une maison écoénergétique.

Voyons quels sont ces autres types de pompes à chaleur, comment elles fonctionnent et comment vous pouvez en choisir une qui répond parfaitement à vos besoins.

Qu’est qu’une pompe à chaleur ?

En termes simples, une pompe à chaleur est un appareil utilisé pour transférer la chaleur d’un endroit à un autre. Il peut être utilisé à des fins de chauffage et de refroidissement. Il peut soit prendre la chaleur de l’intérieur et l’éjecter à l’extérieur (refroidissement), soit prendre la chaleur de l’extérieur et l’injecter à l’intérieur (chauffage).

Maintenant, il y a plusieurs manières par lesquelles cette fonction peut être accomplie ; passons en revue cela en détail :

L’efficacité des pompes à chaleur est beaucoup plus élevée que celle des radiateurs à résistance électrique. Mais il y a un hic. Cette efficacité diminue à mesure que le gradient de température ou la différence entre les températures extérieure et intérieure commence à augmenter comme l’explique le chauffagiste Jery.

L’utilisation du terme «pompe à chaleur» peut amener la plupart des gens à penser que ces appareils ne peuvent que chauffer un espace intérieur et non le refroidir. Mais comme nous l’avons expliqué précédemment, elles peuvent effectuer les deux tâches, souvent via un seul appareil. Ceci est réalisé grâce à l’utilisation d’une «vanne d’inversion» dans le cas des climatiseurs. Grâce à ce mécanisme, les serpentins du condenseur et de l’évaporateur peuvent être interchangés, c’est-à-dire que le condenseur peut devenir l’évaporateur, et l’évaporateur peut devenir le condenseur, si nécessaire.

Comment les pompes à chaleur fonctionnent ?

Le fonctionnement d’une pompe à chaleur consiste à déplacer un fluide appelé réfrigérant dans différents composants appelés évaporateur, condenseur, compresseur et détendeur. Le réfrigérant est le principal moyen par lequel la chaleur est évacuée ou ajoutée dans la pièce. Il peut absorber la chaleur de son environnement et le refroidir lorsqu’il est combiné avec d’autres composants tels que des évaporateurs ou un condenseur. Dans le cycle suivant, nous examinerons comment une pompe à chaleur peut être utilisée pour refroidir un espace. Le même processus peut être inversé pour obtenir un arrangement de chauffage.

 

Le réfrigérant passe à travers un détendeur, qui convertit le réfrigérant auparavant liquide en un gaz. Pendant cette détente, le réfrigérant se refroidit. Il passe ensuite à travers une série de serpentins dans l’évaporateur, qui sont soufflés avec un ventilateur. De l’air frais est ainsi injecté dans la pièce et la chaleur est absorbée par le fluide frigorigène, qui se transforme en gaz chaud.

Il passe ensuite à travers le compresseur, où il est comprimé et converti en un gaz haute pression à haute température. Le fluide frigorigène est introduit à travers un réseau de serpentins dans le condenseur et soufflé par des ventilateurs pour évacuer la chaleur stockée et l’éjecter dans l’atmosphère extérieure. Le réfrigérant, qui est maintenant un liquide à ce stade, est à nouveau cyclé selon le même processus pour continuer à recevoir de l’air froid.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *